Pour l'Allemagne, seuls les jugements rendus par les tribunaux allemands sont applicables.

Le 10 août 2011, le quotidien Var Matin publiait Le drame (un de plus) que vit un papa toulonnais.

Pauline a eu trois ans le 11 juillet dernier. La fillette a soufflé ses bougies en Allemagne - où elle réside désormais avec Maria, sa maman -, loin de son papa Pierre, un médecin. « Je n’ai plus vu ma fille depuis presque dix mois. J’ai des droits de visite accordés par un jugement français et l’Allemagne refuse de l’appliquer. Je suis furieux. On est en train de couper tous les liens avec mon enfant. On la prive de sa famille et de sa culture française ! », ne décolère-t-il pas. Avec détermination, il se bat pour entretenir de minces relations avec sa fille...