Conférence du 12 décembre 2012 au Parlement Européen : Espoir ou déception ? (05. Philippe Boulland)

Avant de partir, Monsieur le député Philippe Boulland a confirmé qu’il connaît l’histoire de Madame Colombo et souscrit complètement à ses propos, mais qu’il faut comprendre que lorsqu’au Parlement Européen, il s’est agi de faire adhérer des parlementaires allemands à cette cause de lutte contre le Jugendamt et les mauvaises décisions du Jugendamt, leur première réaction a été de dire qu’ils ne pouvaient pas accepter qu’on mettent en avant une position allemande volontariste pour un problème de démographie ou de fiscalité etc.

« …Donc, nous nous braquons tout de suite nos collègues parlementaires allemands, alors que j’espérais que nous aurions au contraire une caution de leur part. Mettre en avant ce que certaines associations mettent en avant parfois de manière un peu outrancière les a complètement braqués et il a fallu que  je me justifie auprès de ces parlementaires qui pensaient que j’épousais cette cause. Cela a été un obstacle flagrant à la discussion diplomatique et amicale que nous pouvions avoir entre nous… (NDLR : de brèves interventions de quelques secondes que nous avons pas entendues) Il ne faut pas non plus discréditer systématiquement à 100 % ces organismes là si on veut de façon législative ou diplomatique, atteindre  un but qui est commun et qui est de défendre vos enfants et le lien que vous avez avec eux. C’est notre but commun que j’épouse complètement. ».

Poursuivre avec l'intervention d'une maman allemande...