Echanges scolaires, Erasmus, jumelages, ... ATTENTION DANGER!

Lors de nos entretiens avec Jean-Louis Bianco et Pierre-Yves le Borgn, nous leur avions fait part de l'urgence qu'il y a, à notre avis, de mettre en garde et d'informer les responsables des écoles, des collèges, des lycées, des universités, des collectivités locales... de la politique familiale de l'Allemagne et de sa conception particulière de la justice et de l'intérêt supérieur de l'enfant, le "Kindeswohl".

En effet, en pensant qu'ils œuvrent pour l'amitié franco-allemande, tous ces acteurs encouragent nos enfants, de jeunes français, à fréquenter de jeunes allemands, sans savoir qu'ils vont probablement contribuer à leur malheur.

Nous avions notamment, à titre d'exemple, évoquer le nombre grandissant d'étudiants qui, dans le cadre du programme Erasmus, peuvent être amené à séjourner en Allemagne pendant plusieurs années. Ainsi le nombre de couples franco-allemands et par conséquent, le nombre d'enfants pris en otages par l'Allemagne déjà très élevé aujourd'hui ne fera qu'augmenter.

Nous vous avions également fait part de notre inquiétude face au comportement de l'Allemagne qui, en faillite démographique, fait actuellement "les yeux doux" à nos étudiants, mais également à nos enfants de tous âges.

Voici quelques articles que nous avons sélectionnés parmi de nombreux autres similaires :

 

Source : Calvados.fr


Source : La Nouvelle République


Source : Institut Français Leipsig


La page de contact du site du DeutschMobil que vous pourrez retrouver ici.

Animation linguistique du DeutschMobil en allemand dans votre établissement scolaire, veuillez contacter le lecteur ou la lectrice responsable de votre académie. Vous trouverez leurs coordonnés en cliquant sur leurs photos. Le DeutschMobil étant toujours très sollicité, nous vous conseillons de nous contacter dès la rentrée scolaire. Avant la visite, un formulaire d’inscription doit être dûment complété et une date sera fixée en accord avec le lecteur.

L’animation du DeutschMobil est gratuite, par contre, quelques conditions sont à prendre en compte par l’école : la mise à disposition du matériel nécessaire (une salle équipée d’un tableau, lecteur CD, DVD, etc.) et l’invitation de la presse locale. Le lecteur peut assurer jusqu’à 4 interventions par jour devant des groupes de 25 élèves maximum (une intervention = une heure de cours) et impérativement en présence d’un professeur ou d’un surveillant. A la fin de l’année scolaire un questionnaire statistique vous sera adressé afin de pouvoir évaluer le développement des effectifs en allemand.

Une réunion avec les parents peut être organisée le soir, de préférence sur invitation du principal et avec la participation des professeurs d’espagnol, d’anglais et d’italien.

Sachez que si votre région ne dispose pas de DeutschMobil, une fois par an les lecteurs se déplacent hors de leur académie.