Opération tracts au meeting de François Hollande

Il fallait bien commencer. Nous avions créé l'association à l'occasion des manifestations du 8 mai 2011, nous avons mis le site en ligne, et ce soir, nous avons pour la première fois, entrepris une action de communication au nom de l'association.
Pris par les nombreuses démarches que nous devons faire, tous les courriers que nous devons adresser aux tribunaux pour garder coûte que coûte le contact avec nos enfants, il ne nous reste plus beaucoup de temps pour informer les gens de ce qui se passe à deux pas de chez nous, en Europe, dans un pays dont on ne cesse de nous dire qu'il faut prendre comme modèle. D'où l'appel que nous réitérons.
François Hollande ce soir à son meeting au cours duquel nous avons distribué des tracts, a déclaré à ses sympathisants qu'il avait besoin d'eux pour convaincre les autres français de voter pour lui.
Nous avons besoin de vous pour forcer nos élus et ceux des autres peuples européens à dire stop à l'Allemagne.
François Hollande a ce soir encore affirmé que si il était élu, il ne courberait pas l'échine comme Nicolas Sarkozy face à l'Allemagne, espérons, dans cette hypothèse, qu'il entendra et soutiendra notre cause pour mettre fin aux enlèvements et à la maltraitance de nos enfants par l'Allemagne.
Comme nous l'avons dit, nous manquons de temps. C'est encore dans l'urgence que nous avons dû agir. Nous remercions l'association "Erwin et Astrid" qui nous a aimablement fourni le tract que nous avons adapté pour la circonstance.

François Hollande : meeting du 15 février 2012